Étiquette : ronflement

Mon corps fait des bruits bizarres…

hyperacousie-acouphènes-bruit-blanc

Nous faisons tous du bruit, en bougeant, en mangeant, en respirant, en dormant…mais la plupart du temps c’est normal et nous n’y prêtons pas attention. Ou, comme les acouphènes, ces sons nous rendent dingues alors que ce n’est pas si grave. Pourtant, certains bruits devraient nous alerter. 

Les articulations craquent tout le temps

Si c’est associé à des douleurs chroniques et que l’on a passé le cap des 45 ans, il est temps de penser à de l’arthrose et, peut-être, de faire une radio.

On peut faire une cure de Boswellia, à raison de 3 gélules par jour, à prendre en même temps avant le petit déjeuner par exemple. 

Il y a un sifflement permanent dans les oreilles

Et non, ça ne ressemble pas du tout à des acouphènes et même, parfois, ça bat, ça tape…

Attention, c’est peut-être dû à une hypertension artérielle ou alors à la dilatation d’une petite artère à proximité de l’oreille. Mieux vaut consulter un médecin.

Si la poussée de tension est mineure, on prendra des gélules à base d’olivier ou associant ail et olivier (Laboratoires Fenioux et Copmed, sur internet). 

La mâchoire claque

C’est peut-être un problème d’articulation temporo-mandibulaire, et c’est souvent accompagné des symptômes suivants :

-bourdonnements ou sifflements d’oreille,

-difficulté à ouvrir grand la bouche

-névralgies faciales,

-migraines, maux de tête…

Il est bon de voir un kinésithérapeute spécialisé en rééducation maxillo-faciale.

On vous dit que vous grincez des dents la nuit

Ce bruit, appelé bruxisme, est un trouble diurne et plus fréquemment nocturne qui se caractérise par la contraction musculaire involontaire des mâchoires à l’origine d’un serrement ou d’un frottement des dents.

Il peut provoquer des maux de tête et beaucoup de fatigue. Il est conseillé de faire faire (chez un dentiste, remboursé par la Sécurité Sociale) une gouttière en plastique à porter la nuit qui évitera d’abîmer ses dents et permet de relâcher les muscles de la mâchoire et du cou. 

Les éternuements se succèdent

Éternuer de temps en temps, ce n’est pas grave du tout. Eternuer en rafale et de façon répétitive, tous les jours, avec en plus à la clé, le nez qui coule, voilà qui signale une tendance allergique. 

On peut consulter un allergologue qui fera des tests et proposera sans doute une désensibilisation (sur 3 ans) ou voir un thérapeute en Médecine Traditionnelle Chinoise qui soignera aussi efficacement et sans médicament !

La toux, c’est toute la journée

La toux permet d’expulser des microbes, des sécrétions bronchiques et de la poussière. Mais tousser non stop peut aussi être le signe d’un reflux gastro-intestinal à surveiller ou d’un problème de la sphère ORL. Consulter son médecin traitant et en attendant faire une cure de Plantain, à raison de 2 gélules matin et soir. 

Le ronflement s’arrête puis reprend

Dû à un relâchement des muscles et des tissus mous qui vibrent au niveau du larynx, ce bruit dérange beaucoup l’autre et l’empêche de dormir. le conjoint. Quand il s’interrompt puis reprend, cela peut cacher une apnée du sommeil, donc un arrêt total de la respiration pendant quelques secondes. Et ce trouble entraîne à la longue une privation d’oxygène, cause d’hypertension, d’infarctus et d’AVC. On se fait examiner, c’est plus prudent. 

Marie Janneau

Stopper les ronflements

 Snoring man - couple in bedDix millions de français ronflent, principalement des hommes…Bruit de TER, de poids lourd, sifflement, grognements, “arrrgh”, chaque soir Cochonou est de retour et nous les femmes, qui “respirons parfois un peu fort“, nous passons des nuits blanches, rythmées par le bruit sonore émis par notre moitié.

Pourquoi ronfle-t-on ?

C’est le problème des tissus mous de la gorge qui vibrent au passage de l’air. Ce bruit pouvant atteindre 100 décibels vient de vibrations survenant au niveau de l’arrière-gorge au moment de l’inspiration.

Ces vibrations sont en rapport avec de petites anomalies des tissus (luette longue, voile du palais flasque, base de   langue épaisse).

Si le ronfleur présente également un problème de nez bouché, ou une cloison nasale déviée, l’air aura encore plus de mal à passer dans les voies respiratoires, ce qui ne fera qu’augmenter l’intensité du ronflement et donc la gêne nocturne pour son entourage.

Certaines personnes ronflent seulement dans certaines situations, par exemple : dormir sur le dos ou consommer des boissons alcoolisées avant de se coucher aggrave le ronflement.

Qui ronfle ?

Le ronflement est une nuisance fréquente puisqu’on estime que plus de 40 % des adultes de plus de 50 ans ronflent de manière régulière. Il est plus fréquent chez l’homme d’âge moyen que chez la femme du même âge, mais à la ménopause il devient aussi fréquent dans les 2 sexes.

Le ronflement est parfois intense

Les bruits du ronflement apparaissent à cause de gonflements au niveau de la bouche ou de la gorge. La langue, la luette sur le palais et certaines parties du larynx commencent à vibrer. De ces vibrations résultent des sons d’une intensité de 17 à 26 Décibels, ce qui correspond au bruit fait par un réfrigérateur.

Mais certains « pics de ronflement » peuvent atteindre 90 à 100 décibels, ce qui correspond au bruit engendré par le passage d’un camion.

Comment je traite

-Homéopathie

*Sambucus 5 ch : 3 granules, 2 fois par jour (pour les affections respiratoires)

*Ammonium Carbonicum 5ch : 3 granules le matin

*Bromum 5 ch :  3 granules le soir

-Oligothérapie

*Magnésium : pour effacer le stress (dû au mauvais sommeil) et relaxer

*Menthe (à respirer le soir)

Je le traite également en réflexologie plantaire et en auriculothérapie.

Marie Janneau 

Tel:  05 59 59 40 76