Étiquette : canal carpien

Le syndrome de la souris d’ordi

image-d-illustration_c9a113f9686400062cf0a018bd74565f4e8d936b

Mal de dos ou douleurs de nuque, on accuse souvent l’ordinateur, à tort ou à raison. Mais pense-t-on à la souris quand on souffre de la main, du bras, voire de l’épaule ?

Le syndrome de la souris

Utiliser une souris d’ordinateur implique des mouvements répétitifs réalisés par les membres supérieurs, ce qui entraînera des troubles musculo-squelettiques liés au travail (TMSLT), dont ce syndrome en particulier.

Si l’on ressent des douleurs dans les muscles ou les articulations des mains, il faut chercher la cause du côté de la frappe sur le clavier et des clics sur la souris.

De plus le syndrome de la souris d’ordinateur peut se manifester via des douleurs, des raideurs ou une perte de flexibilité ou de force dans les articulations et les zones en souffrance : la main, l’avant-bras, les épaules, et même les genoux, le dos, etc.

Parfois on peut aussi ressentir des fourmillements, des froideurs, des douleurs nocturnes et des engourdissements, notamment dans le pouce.

D’une façon générale, les troubles ressentis sont les suivants :

-Une sensation de fourmillement et d’engourdissement au niveau des trois premiers doigts (le pouce, l’index, le majeur

-Une sensation que les doigts se gonflent.

-Une sensation de décharges électriques au poignet, dans les trois premiers doigts et aussi dans l’avant-bras.

-La faiblesse de la force du pouce rendant difficile certaines actions comme ouvrir une bouteille ou tourner une clef dans une serrure.

Le syndrome du canal carpien

Picotements, fourmillements, engourdissement, les troubles surviennent notamment la nuit, et disparaissent en secouant la main ou en la laissant pendre en dehors du lit. Dans la journée, ces mêmes symptômes peuvent être déclenchés par certains mouvements ou quand on garde longtemps la même position.

La prévention du syndrome du canal carpien consiste à modifier l’agencement de l’ordinateur et de la souris afin que le poignet ne soit plus en appui sur le bureau lorsque l’on manipule la souris.

Que faire ?

Pour éviter une aggravation de la douleur ou même éviter le problème s’il n’y en a pas, il faut aussi modifier la disposition de l’ordinateur.

-Le haut de l’écran de l’ordinateur doit être à la hauteur des yeux.

-Le clavier doit se situer à environ 10-15 centimètres du bord de l’appareil.

-Clavier et souris doivent être rapprochés du bord du bureau afin que le bras soit dans l’axe du corps

-La souris devrait se placer dans le prolongement de l’épaule permettant à l’avant-bras de s’appuyer sur la table. 

-Il faut éviter de placer la souris trop loin du clavier pour ne pas tendre le bras tendu ce qui peut provoquer des douleurs allant de la nuque jusqu’au doigt.

-Le siège doit permettre d’appuyer lombaires et dorsales.

Marie Janneau